Aller au commentaire

Jeep Cherokee – Sur les routes de l’Alentejo au Portugal

Le Portugal, le soleil, la mer et la Jeep Cherokee… ou comment passer deux journées très agréables sur les routes de l’Alentejo, l’une des plus vastes régions au Sud du pays, très connue pour son éco-tourisme…Je vous emmène? 🙂

Mon city trip au Portugal
Mon city trip au Portugal

Road-trip Lisbonne – Evora, en Jeep Cherokee évidemment!

C’est donc à l’aéroport de Nantes que j’embarque au petit matin pour un nouveau road-trip, celui-ci organisé par Jeep. Objectif de ce super séjour : tester la Jeep Cherokee! Et quoi de mieux pour un 4×4 que les routes de sable blanc et les chemins de terre du Portugal? De l’autoroute me direz-vous peut-être? Il y en aura, rassurez-vous! 😉

Arrivée à Lisbonne, je découvre les voitures mises à notre disposition et fais la connaissance de mes compagnons de voyage. De Mikaël de tendanceaumasculin.fr plus particulièrement qui sera mon binôme et co-pilote pour deux jours (comme si j’avais besoin d’un mec pour me montrer comment on conduit un 4×4…Hihi!!! 😉 ).

Jeep Cherokee
Jeep Cherokee

De Setúbal, nous embarquons sur le bac avec nos voitures pour la presqu’île de Comporta. Sous un soleil radieux, nous mettons le cap sur la Tróia, une magnifique plage de sable blanc. Chacun profite des 30 minutes de balade annoncées pour prendre quelques photos et rêvasser un peu…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A notre arrivée, et après avoir croisé l’imposante Renegane jaune citron sur le parking, nous découvrons le cadre idyllique de la Plaia do Pêgo… Vous savez, le genre de cadre idyllique que l’on ne retrouve que dans les cartes postales! Eh bien c’est ici, juste sous nos yeux! 😉 Le soleil (que j’aurais bien voulu un peu plus chauffant), la mer à perte de vue, le sable fin, la nature sauvage… et l’ immense ponton sous nos pieds (dont j’ignore encore la longueur) nous mènent tout droit au restaurant SAL. Un endroit unique face à la mer, dépaysant comme il en existe rarement, et doté d’une ambiance simple et relaxante! Ajoutez à cela, pour le plus grand plaisir de nos papilles (enfin des miennes en tout cas! 😉 ), les saveurs locales ainsi que, mer oblige, les différents plats de poissons fraîchement pêchés… Que demander de mieux???

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous reprenons la route de l’Alentejo et c’est sur une piste de sable entourée de forêts, entre Santa Margarida et Alcacer do Sal, que nous laissons notre Jeep Cherokee nous montrer ses capacités de tout-terrain. Cette grosse voiture qui écrase tout sur son passage (petits cochons sauvages et autres animaux du genre s’abstenir de traverser SVP, je suis au volant!!!) est d’un confort sans conteste. Alors que je m’amuse comme une petite folle et n’hésite pas à rouler et passer volontairement dans les trous, Mikaël m’avoue avoir envie de faire une petite sieste à force d’ être bercé tout en douceur! 😉 Qu’il se réveille car pour l’heure, c’est à son tour de jouer avec l’engin…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous arrivons à l’Ecorkhotel, un hôtel 4 **** (le plus récent d’Evora) au design moderne et contemporain.  L’ambiance y est relaxante. Les extérieurs sont magnifiques et très déco, on aurait presque envie de se poser dans l’ un des fauteuils du salon d’été pour boire un dernier verre ou se détendre un peu s’il n’y avait pas autant de vent (on a tout de même été obligé de manger à l’intérieur et de prévoir des petites couvertures tellement on avait froid!). La chambre, qui m’a été attribuée est largement assez grande pour moi et assez “simplissime”. En même temps, c’est un hôtel écologique donc la simplicité s’impose, non! Je découvre, par la baie vitrée de ce petit appartement privé, une grande terrasse (avec vue sur… des moutons??? Vraiment TRÈS rural l’Alentejo! 🙂 ) sur laquelle, fan de home staging oblige (#SophieFergiani) et maniaque des choses bien à leurs places, je ne manque évidemment pas d’ installer rapidement les deux chiliennes mises à ma disposition. La question reste donc celle-ci : aurais-je l’occasion d’en profiter par ce vent qui me glace les os?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le lendemain, direction Lisbonne! L’autoroute nous permet une petite pointe de vitesse (on ne dira pas jusqu’à combien on est monté…mais sachez que la Jeep Cherokee monte bien, très bien même…elle envoie du lourd! 😉 ) que nous découvrons deux des plus célèbres ponts du pays : le viaduc Vasco de Gama, long de 17km (le plus grand d’Europe), qui traverse l’estuaire du Tage, et le pont du 25 avril, qui n’est autre que le premier pont suspendu au-dessus du fleuve. Des ponts assez impressionnants je dois dire, surtout pour moi qui n’apprécie pas forcément d’être au-dessus de l’eau pendant trop longtemps. De vrais symboles architecturaux et surtout une grande fierté portugaise! …Allez Mikaël, ROULEEEE qu’on revienne vite sur terre!!!… 😉

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bon… toute bonne chose à une fin… Je viens de vivre une belle découverte de la Jeep Cherokee, de l’Alentejo, de l’architecture, de la vie au Portugal, des gens de là-bas (très accueillants d’ailleurs), et l’heure du retour sonne déjà… J’ai juste le temps de dire “au revoir” et de noter quelques contacts que mon avion décolle déjà pour la France… Mais Portugal d’un jour, Portugal toujours!… Je reviendrai!!!

Je vous laisse un petit supplément de la vie rurale de là-bas en images? Appréciez! 🙂

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

 

 

 

Soyez le premier à commenter

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.