Aller au commentaire

Citroën C3 Aircross – Mon essai sur les routes corses

Après vous avoir fait languir avec des photos de la sublime réserve naturelle de Saparella où j’ai eu le plaisir de découvrir le camping version LUXE, je reviens sur la vraie raison de ma visite près de cet endroit magnifique : la nouvelle Citroën C3 Aircross. Direction la ville d’ Ajaccio et les belles routes sinueuses des montagnes corses pour découvrir ce que ce nouveau SUV compact nous réserve.

“Citroën is changing”. Inspirée des gens, de leurs habitudes et de leur mode de vie, la marque a voulu faire de ce SUV nouvelle génération une voiture rajeunie, plus authentique, créative et audacieuse. Son style unique, son look moderne et sa personnalisation prend pour cible les jeunes urbains qui se voient déjà au volant de cette voiture de ville, populaire et colorée! Les chiffres l’annoncent déjà comme un best-seller.

En outre son design de base assez reconnaissable (face avant arrondie, arrière en puissance, feu LED carré), c’est avec ses quelques 90 combinaisons possibles (nombreuses teintes de caisse, couleurs de toits, packs color et customisation) que C3 Aircross nous offre son identité visuelle.


Au départ de l’aéroport, j’ai flashé sur la couleur de ma voiture. Un “spicy orange” avec un toit blanc panoramique trop canon avec un intérieur “Métropolitan Grey” légèrement masculin et un poil “robotique”, j’aime beaucoup. Bref, impossible de passer inaperçue avec une telle voiture, le orange dans le maquis Corse, ça pète!  😉

En ville, C3 Aircross se déplace avec beaucoup d’agilité. Sa boîte EAT6 est fluide et ses assistants d’aide à la conduite sont toujours appréciés (et on arrêtera de dire  « appréciés surtout des femmes » car j’ai remarqué que certains hommes les apprécient aussi!). Côté connectivité intuitive, je suis satisfaite : Apple Carplay (idéal pour lire vos SMS en voiture!) et recharge du smartphone sans fil, par induction (selon les modèles comme toujours). Si la cible client est celle annoncée, les jeunes mettront un point d’honneur à cela.

En montagne, le SUV conserve son agilité et tient la route dans les virages. Sécurité avant tout, en Corse il le faut!

Aussi à l’aise sur les routes que sur les chemins pentus, sablonneux et caillouteux (neigeux même, mais bon, fin septembre…), c’est en approchant de la réserve de Saparella que j’ai pu activer la fonction du Grip Control et son Hill Assist Descent. Par chance, le temps a été absolument superbe ce jour-là et le chemin était sec (une pensée pour tous les journalistes qui auront eu un temps pourri et auront vécu le plus horrible moment de leur vie avec un camping sous l’eau). La descente vers les tentes s’est donc faite toute en douceur, avec pour seule contrainte l’obligation d’apprécier le magnifique paysage Corse qui s’offrait à mes yeux. Dur moment, n’est ce pas?


Citroën a fait fort et nous a trouvé un endroit paradisiaque pour nous dévoiler les derniers détails de son petit, que dis-je, de son grand SUV. C3 Aircross, planté au beau milieu de la réserve, nous a montré enfin toute l’étendue de son habitabilité et de sa modularité. Ainsi, que vous soyez simplement en couple avec une envie d’évasion, en famille (2 adultes et 2 enfants j’entends) ou seule avec vos enfants, cette voiture saura s’adapter. Son grand coffre passant aisément de 410 litres à 520 litres vous permettra d’aller faire vos courses, de ranger la poussette du petit dernier sans grogner et même, croyez-en mon expérience de fille à qui ça arrive régulièrement, d’aller chez IKEA à l’improviste! (Ne jamais faire ça avec une voiture trop petite 😉 )

Vous le savez, ici, je vous évite le #blablaautomobile. Je ne vous parlerai donc pas moteur et Cie et vous invite déjà à vous rendre sur le site du constructeur pour en savoir plus. Je vous dirai simplement que j’ai testé le modèle PureTech 110 S&S EAT 6 Shine (env. 22 750€) et que j’ai changé de couleur le lendemain, que j’ai évidemment remarqué la position tête haute pour conduire (j’en ai besoin moi!), la garde au sol surélevée, le sabot de protection avant et arrière, les grandes roues et les ailes élargies, et l’absence des airbumps sur les côtés que je trouve personnellement très moches (mais qui reviendront, à mon grand regret, sur un autre modèle…).

Je fais un bilan assez positif de ce C3 Aircross qui mise quand même un peu tout sur son look et sa personnalisation. En fille qui se considérait presque dans la cible visée (si, si… 1 WE sur 2 😂), je retiendrai surtout :

  • son look, son design, sa couleur
  • ses nombreuses combinaisons possibles
  • sa souplesse, sa fluidité
  • son habitabilité et sa modularité
  • sa connectivité

Il me semble évident que C3 Aircross trouve sa place dans le monde des petits SUV compacts d’aujourd’hui et que Citroën a gagné son pari de rajeunir son image auprès d’une cible déjà conquise.

Citroën C3 Aircross à partir de 15.950€

Souvenirs de la réserve de Saparella – Corse 🖤

Soyez le premier à commenter

Laissez un commentaire