Aller au commentaire

Smarty Q Black – la e-cigarette dont on n’a pas honte

Fin Novembre, je vous faisais découvrir Smarty Q, une société anglaise qui commercialise une cigarette électronique noire (voir article).
La fin d’année approchant avec son lot de bonnes résolutions diverses, je me suis décidée à me débarrasser d’une addiction coûteuse : le tabac.

La cigarette électronique est un dispositif qui permet de reproduire le mouvement et les gestes d’une cigarette traditionnelle en délivrant une dose de nicotine sans les inconvénients des substances nocives ni de l’odeur de tabac. La Smarty Q rejette de la fumée sous la forme de vapeur d’eau, ce qui permet d’utiliser cette cigarette dans n’importe quel lieu (y compris un lieu public comme un bar ou un restaurant ou chez des amis lors d’un dîner) sans avoir besoin de sortir dehors. Bien sûr il faut passer outre les regards noirs et accusateurs de tout ceux qui vous regardent en train de fumer avant de comprendre de quoi il s’agit (généralement les regards accusateurs des fumeurs se transforment vite en regard d’envie surtout s’ils sont eux mêmes coincés sans possibilité de sortir 😉 )
smartyQblackMunie de mon kit de base Smarty Q black (une ecigarette électrique, sa batterie, son chargeur USB et deux cartouches) auquel j’ai rajouté un superbe étui à cigarettes et un kit de recharge à la fraise (petite touche féminine oblige), me voici partie pour arrêter de fumer!

J’ai d’abord commencé à utiliser la Smarty Q comme cigarette de substitution à la place de ma dernière cigarette du soir et de la première du matin (en terme plus simple, celles que l’on fume dehors en grelottant sur le balcon chez soi). Quel plaisir de ne plus avoir à enfiler doudoune, écharpe et bonnet pour assouvir son petit pêché perso!
La Smarty Q est bien sûr plus lourde qu’une cigarette traditionnelle. Avec ses 14 grammes (incluant la recharge), la cigarette électronique ne se tient pas à bout de doigt comme une cigarette classique, on a plus l’impression de tenir un cigare mais passer cette première impression, on s’habitue vite.
Au niveau de la sensation, tous les goûts sont dans la nature, les dosages des recharges se différencient vite. J’ai commencé par tester le S (qui correspond à 15~20 cigarettes par jour) pour très vite repasser au dosage en dessous M (de 10 à 15 cigarettes journalières).
Au niveau goût en lui-même, il me manque un “je-ne-sais-quoi”… L’addiction aux substances toxiques est difficile à décrire … Mais avec les cartouches “fraise”, on retrouve “un peu” le goût d’un tabac de narguilé et cette légère odeur de fraise qui sent toujours meilleure que le tabac froid.

En bilan, je dirais que la cigarette électronique Smarty Q est un véritable outil pour diminuer, voire arrêter, sa consommation de tabac. Beaucoup moins contraignante qu’un patch de nicotine par exemple, puisque cette cigarette n’empêche pas de fumer une cigarette traditionnelle à côté.
Une fois passée l’appréhension du concept (et des moqueries éventuelles des amies et collègues), on adopte vite le principe (surtout de la part de l’entourage qui ne hurle plus de subir les courants d’air dûs aux sorties sur le balcon).
smartyq

Merci à Lucy pour sa disponibilité et sa gentillesse dans ma découverte de Smarty Q

Kit Smarty Q Black : 29€
étui de rangement : 14.90€
Recharges : 8€ pour 5 recharges représentant chacune environ 20 cigarettes traditionnelles.
Disponible dans la boutique SmartyQ.fr (l’envoi se fait depuis l’ouest de la France et la livraison est assuré sous 3 jours).

Un commentaire

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.